SPAK – Finfluencers ou la finance sous influence

Par Anne-Claire Bennevault, CEO de SPAK et BNVLT.com Sur les réseaux sociaux, de plus en plus de jeunes investisseurs sont conseillés par des influenceurs de la finance ou « finfluenceurs » qui les accompagnent dans la gestion de leur argent. En s’intéressant à ce nouveau phénomène, Anne-Claire Bennevault, fondatrice de BNVLT et SPAK.fr, incite à mieux encadrer […]

Par Anne-Claire Bennevault, CEO de SPAK et BNVLT.com

Sur les réseaux sociaux, de plus en plus de jeunes investisseurs sont conseillés par des influenceurs de la finance ou « finfluenceurs » qui les accompagnent dans la gestion de leur argent. En s’intéressant à ce nouveau phénomène, Anne-Claire Bennevault, fondatrice de BNVLT et SPAK.fr, incite à mieux encadrer cette activité.

Il y a quinze ou vingt ans de cela, les apprentis financiers lisaient le Wall Street Journal, les analyses d’Henry Kaufman et suivaient de près les interventions de Ray Dalio et les master class de Warren Buffet. Ces gourous de la finance continuent d’avoir une audience très large, mais ils sont désormais concurrencés par de nouveaux arrivants qui ont bien compris l’usage qu’ils peuvent faire des réseaux sociaux.

Si vous avez plus de 35 ans, il est probable que vous ne les connaissiez pas. Ils s’appellent Alessio Rastani, Robert Breedlove, Dan de Chartguys ou encore Krown’s crypto cave. Ils sévissent sur YouTube, Twitter, Instagram ou encore Tiktok. Ces « finfluenceurs » vous accompagnent dans la gestion de vos finances personnelles et, parfois même, dans votre initiation à l’investissement sur les marchés financiers. Ils ont généralement une spécialité : l’analyse technique, le marché actions ou encore les crypto-actifs. Leur audience ne fait que grandir.

Démocratisation et accessibilité

Le dernier sondage Audirep pour la Banque de France, en date de juillet 2020, a souligné un paradoxe : les Français sont une majorité (52 %) à s’intéresser à l’actualité et aux sujets financiers, mais… lire la suite sur les Echos


Suivez-nous, abonnez-vous et partagez...